Égalité filles-garçons
et lutte contre l’homophobie

Lectures

Les ouvrages et articles relatifs à l’égalité filles-garçons et femmes-hommes ainsi qu’à la question de l’homophobie sont désormais extrêmement nombreux. Deux fiches bibliographiques et sitographiques recensant des « incontournables » en la matière sont disponibles à la rubrique Outils pédagogiques pour les équipes éducatives. On trouvera ci-dessous quelques contributions ou livres qui n’y figurent pas.
Il s’agit là seulement de pistes, cette rubrique ne visant bien entendu aucunement à une impossible exhaustivité.

Il s’agit d’un guide ressource pour les équipes éducatives des collèges et des lycées.

Le rapport de P.Gemelgo, M-A.du Mesnil du Buission (IGAS) et F.Wacheux (IGAENR) sur l’évaluation des actions publiques en faveur de la mixité des métiers a été remis en avril 2017. Il fait état des progrès très lents vers la mixité des métiers. Si l’objectif s’est affirmé progressivement, il reste peu mobilisateur et aujourd’hui limité de fait à la promotion de l’accès des femmes à des fonctions traditionnellement masculines. En outre, les actions publiques et privées conduites en faveur de la mixité, nombreuses et variées, apparaissent souvent trop ponctuelles pour produire un effet systémique.

Un traitement truculent des métiers, un moment de détente et d’enrichissement assuré : lisez le Guide des métiers pour les petites filles qui ne veulent pas finir princesses !

Le Comité ONU Femmes France, la Fondation des Femmes, le Fonds pour les
Femmes en Méditerranée, le Haut Conseil à l’Égalité entre les femmes et
les hommes, et W4 ont collaboré pour rendre un rapport sur le financement des politiques françaises en faveur de l’égalité femmes-hommes et des droits des femmes.

Le Centre francilien pour l’égalité femmes-hommes (centre Hubertine Auclert) a coordonné une étude réalisée par l’Observatoire Universitaire International Éducation et Prévention (OUIEP) sur le cybersexisme chez les élèves de 12 à 15 ans.

La violence à l’école et dans d’autres contextes éducatifs est un problème qui s’observe partout dans le monde. Les élèves perçus comme non conformes aux normes prédominantes en matière de sexe et de genre, notamment les élèves lesbiennes, gays, bisexuel(le)s ou transgenres
(LGBT), sont particulièrement vulnérables.

François DUBET et Marie DURU BELLAT, 10 propositions pour changer l’école. Seuil, Septembre 2015 - Chapitre 5 : Construire l’égalité des sexes (pages 65 à 74)

L’Américaine Silvia Federici se penche dans cet ouvrage, dont la traduction est désormais disponible, sur l’histoire des femmes au tournant entre féodalisme et capitalisme. Elle repense ici le développement du capitalisme dans une perspective féministe.

Que disent les usages contemporains de la parité et de la diversité ? Que disent les controverses sur la prétendue « théorie du genre » du principe d’égalité à la française ? En quoi ces éléments permettent-ils de comprendre la persistance des inégalités sociales et économiques malgré l’égalité proclamée dans le droit ?

Publiée en décembre 2014, cette étude réalisée, sous la direction de Sylvie Octobre, par le département des études, de la prospective et des statistiques (DEPS) du ministère de la culture et de la communication aborde, sous différents angles, la question du genre dans les pratiques culturelles.

Publié par l’INED aux éditions Autrement, cet atlas – coordonné par Isabelle Attané, Carole Brugeilles et Wilfried Rault – a pour ambition, vingt ans après la dernière conférence mondiale sur les femmes (Pékin, 1995), de dresser un état des lieux de la situation des femmes dans le monde.

Le « Bref du Céreq » n° 324 de novembre 2014 s’intéresse aux femmes qui – « entre contraintes et déni de légitimité » – exercent des métiers réputés masculins.

L’ouvrage de Séverine Depoilly s’appuie sur une enquête ethnographique menée pendant trois ans dans un lycée professionnel.

Sylvie Schweitzer en 2002, Margaret Maruani et Monique Meron dix ans plus tard, se sont penchées, dans leurs ouvrages respectifs, sur la question du travail des femmes et bousculent certaines idées reçues.

Orientation scolaire et discrimination. Quand les différences de sexe masquent les inégalités, ouvrage réalisé sous la direction de Françoise Vouillot, présente les résultats d’une recherche effectuée à la demande de la HALDE. Il s’agit d’examiner le rôle des rapports sociaux de sexe dans les choix d’orientation des filles et des garçons.

Avec une préface de Michelle Perrot, le livre de Juliette Rennes, Femmes en métiers d’hommes. Cartes postales (1890-1930). Une histoire visuelle du travail et du genre, nous parle en images de ces femmes qui ont décidé, dans la difficulté, d’exercer des métiers traditionnellement masculins.

Dans La Fabrique des garçons. Sanctions et genre au collège, Sylvie Ayral aborde un point décisif des relations de genre dans le cadre éducatif.

Le numéro d’octobre 2013 de la revue Esprit présente un dossier intitulé « Les controverses du féminisme ».

Enseigner l’histoire des femmes reste un enjeu pédagogique et citoyen essentiel...

Dans cet ouvrage illustré, Rebecca Rogers et Françoise Thébaud, toutes deux spécialistes reconnues de l’histoire des femmes, analysent et commentent l’évolution complexe de « l’éducation des filles » au XXe siècle...

Professeure honoraire au Collège de France, Françoise Héritier a dirigé ici une équipe de dix auteurs pour aborder, dans une approche pluridisciplinaire, LA question : comment devient-on un homme ou une femme ?

… ou comment, aujourd’hui encore, chaque sexe se voit imposer des goûts et des conduites qui ne vont pas de soi, cela à chaque étape de la vie et dans tous les domaines.

Cet ouvrage interroge les tensions entre dynamique égalitaire et recomposition des inégalités dans une approche pluridisciplinaire (juridique, politique, sociologique, économique, démographique et neurobiologique).

Nicole Mosconi est philosophe, professeure en sciences de l’éducation à l’université de Paris Ouest, Nanterre - La Défense. Lors d’une journée de formation-réflexion organisée par la DSDEN de Seine-Saint-Denis en partenariat avec l’association Profession Banlieue, elle est venue apporter son éclairage sur les inégalités sexuées dans le système scolaire.

Aujourd’hui épuisé, cet ouvrage de Carole Brugeilles et Sylvie Cromer publié en 2005 est désormais en ligne.

Leila Acherar, docteure en sciences de l’éducation, a souhaité par cette étude – réalisée dès 2003 – mieux faire comprendre les stéréotypes et les processus à l’œuvre entre les filles et les garçons dès l’école maternelle.

L’INRP (aujourd’hui Institut français de l’éducation) a publié un dossier d’actualité en septembre 2008 intitulé « Genre et éducation ».

Le numéro 171 de la Revue française de pédagogie s’intitule « La mixité scolaire, une thématique (encore) d’actualité ? ».

Sites Favoris

Haut Conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes

Site du Haut Conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes.
Des actualités, des ressources, une lettre d’information...

Plan égalité filles-garçons

Les grandes lignes du plan d’action pour l’égalité entre les filles et les garçons présenté sur le site du ministère.

Le sexisme dans le monde du travail. Entre déni et réalité

Dans ce rapport, qui exploite une enquête à laquelle 15 000 personnes salariées ont répondu et montrant que quatre femmes sur cinq ont le sentiment d’être confrontées régulièrement à des attitudes ou à des décisions sexistes, le Conseil supérieur de l’égalité professionnelle entre les hommes et les femmes (CSEP) propose des définitions du « sexisme au travail » et du « sexisme ordinaire » et émet des recommandations destinées à lutter contre un phénomène souvent minimisé.

Prévention du cybersexisme

Une campagne de prévention du cybersexisme, soutenue par le ministère de l’éducation nationale, a été lancée le 2 avril 2015 par le centre Hubertine Auclert, organisme associé de la région Île-de-France.

Regards croisés sur l’éducation n° 7

Le numéro 7 de la revue acadé­mique, consacré à l’égalité filles-garçons.