Égalité filles-garçons
et lutte contre l’homophobie

Un outil de prévention des violences, le violentomètre

02 / 10 / 2019


Le violentomètre est un outil simple pour vérifier si sa relation amoureuse est basée sur le consentement et ne comporte pas de violences.


À l’origine conçu fin 2018 par les Observatoires des violences faites aux femmes de Seine-Saint-Denis et de Paris, l’association En Avant Toute(s) et la Mairie de Paris, le violentomètre a été adapté par le Centre Hubertine Auclert sur demande de la région Île-de-France à destination des jeunes femmes et en particulier des lycéennes.


Cet outil vient compléter la campagne #TuMaimesTumeRespectes, lancée par le Centre en novembre 2017, pour prévenir les différentes situations de violences vécues principalement par les jeunes femmes. Il a également pour objectif d’inciter filles et garçons à refuser leur banalisation !


Présenté sous forme de règle, le violentomètre rappelle ainsi ce qui relève ou non des violences à travers une gradation colorée :


* trois segments pour évaluer si sa relation amoureuse est saine : "Profite", "Vigilance, dis stop !" et "Protège-toi, demande de l’aide"
* Une orientation vers 2 dispositifs d’aide : le 3919 et le tchat de l’association En Avant Toute(s)
* Une diffusion dès septembre 2019 dans tous les lycées d’Île-de-France