Égalité filles-garçons
et lutte contre l’homophobie

Les cinquièmes « conférences du 8 mars »

28 / 02 / 2017


Depuis 2012, chaque année, à l’occasion de la journée internationale des droits des femmes, la mission « égalité filles-garçons et lutte contre l’homophobie » propose, dans le cadre du plan académique de formation, une journée de conférences – intitulées depuis 2013 les « conférences du 8 mars » – qui se déroule vers la mi-mars.


Les cinquièmes « conférences du 8 mars » ont lieu le jeudi 9 mars 2017 au lycée Eugène Delacroix de Maisons-Alfort (94).


Le programme de cette journée est téléchargeable ci-dessous.



La matinée a été consacrée à des présentations sur les stéréotypes sexués.


La première intervention a été faite par Sophie Laurent, du centre Simone de Beauvoir, qui a présenté le site internet Genrimages et les stéréotypes sexués dans l’audiovisuel, en particulier la publicité. Une nouvelle version de Genrimages sera mise en ligne en septembre 2017. Son diaporama est disponible en bas de cet article.


Melissa Plaza est ensuite intervenue. Footballeuse professionnelle et docteure en psychologie sociale, elle a présenté les stéréotypes sexués dans le sport de façon très interactive. Une autre de ses interventions est accessible en ligne : Désolée ma puce, ça n’existe pas pour les filles (janvier 2017, TED Talk de Saint-Brieuc)



L’après-midi a été consacré au numérique, avec des interventions d’Isabelle Collet et de Sigolène Couchot-Schiex.


Isabelle Collet a fait une présentation sur « Genre et informatique : sortir de l’impasse de l’orientation sexuée ». Elle est revenue historiquement sur la dimension socio-sexuée des savoirs qui amène aux déséquilibres actuels et a présenté les différentes méthodes expérimentées pour y remédier.


Sigolène Couchot-Schiex a présenté enfin le rapport sur le cybersexisme coordonné par le centre Hubertine Auclert et réalisé dans des établissements franciliens.