Égalité filles-garçons
et lutte contre l’homophobie

Silvia Federici, Caliban et la Sorcière. Les femmes, les corps et l’accumulation primitive, Entremonde / Senonevero, 2014

31 / 08 / 2015


L’Américaine Silvia Federici se penche dans cet ouvrage, dont la traduction est désormais disponible, sur l’histoire des femmes au tournant entre féodalisme et capitalisme. Elle repense ici le développement du capitalisme dans une perspective féministe.


La « transition au capitalisme » constitue en effet un cas d’école pour la pensée féministe : la redéfinition qu’elle suppose des tâches productives et reproductives et des rapports femmes/hommes fait clairement apparaître le caractère construit des rôles sexués dans une société capitaliste.


Soulignant l’intensification, aujourd’hui, des violences faites aux femmes et le retour des « chasses aux sorcières », l’auteure examine notamment le rapport à établir entre la guerre menée, à l’aube de l’époque moderne, contre les femmes – laquelle s’est soldée par l’exécution de centaines de milliers de « sorcières » – et le développement actuel d’une nouvelle division sexuée du travail.