Égalité filles-garçons
et lutte contre l’homophobie

Des grilles d’analyse des pratiques en classe à l’aune du genre

12 / 07 / 2013 | Mme Gaubert-Macon


L’objectif de ces grilles est d’aider chaque enseignante ou enseignant à mener une auto-observation permettant de repérer le fonctionnement spontané de sa classe et ses propres habitudes pédagogiques.


En effet l’attention portée à la variable du sexe n’est pas usuelle et cette dimension passe souvent inaperçue au sein de l’école.


Diverses études sociologiques ont néanmoins montré que les prises de parole, le choix des places, le positionnement scolaire des élèves sont en partie influencés par leur sexe d’appartenance.


De même, il est maintenant largement admis que l’enseignement dispensé par toute professeure ou tout professeur, par ailleurs soucieux du respect de l’égalité entre les sexes, n’est cependant pas neutre. Les représentations familières, les habitus linguistiques, comportementaux, institutionnels et bien sûr pédagogiques expliquent que garçons et filles ne reçoivent pas un enseignement similaire et ne font pas l’objet des mêmes attentes pédagogiques.


Afin d’aider chacune et chacun à se familiariser avec cette approche et à lutter contre des effets indésirables d’une différenciation involontaire, nous vous proposons donc deux grilles d’observation, l’une pour le secondaire, l’autre pour le primaire, que vous pourrez vous approprier progressivement, enrichir, modifier…